Programme susceptible de modifications

CONFERENCES

Salle Louis Armand 1 

     5 septembre 2020

Ouverture de la deuxieme journée par : 

10 h 30 - 12 h 00

L’autorégulation : une réponse pédagogique adaptée aux élèves autistes
Table ronde 
Anne-Sophie MORENA  Superviseure de dispositifs d'autorégulation
Stéphane BEAULNE, professeur de psychologie à l’université de Nipissing
(Ontario, Canada)
Animation : J. Puig - DIA

13 h 30 - 14 h 30

Pr Thomas BOURGERON
Diversité génétique et clinique de l'autisme

15 h 00 - 16 h 00

Michel L0-MONACO
LE LOUVRE 
Culture et autisme : un chantier primordial, des défis à relever.

Depuis 2 ans, le musée du Louvre s’est lancé dans l’expérimentation d’un programme « Louvre en tête – Autisme ».  A l’occasion de cette intervention et suite à la 4e semaine de l’accessibilité au Louvre, nous nous livrerons à un retour d’expérience pour échanger, mutualiser et innover autour d’actions concrètes.

16 h 00-17 h 00
L'INSHEA

Institut National Supérieur de Formation et de Recherche pour l'Education des Jeunes Handicapés et les Enseignements Adaptés

Laëtitia COILLIOT, formatrice
Philippe GARNIER, Maître de conférences en sciences de l'éducation

Présentation de l'INSHEA, ses formations, ses recherches,

Puis présentation de la plateforme d’autoformation sur internet que l'INSHEA vient d'élaborer en collaboration avec la nouvelle école Farny de Genève, visant à favoriser l’inclusion des élèves autistes.  Des supports, notamment des vidéos de pratiques avec leurs analyses, des témoignages sont produits à des fins de formation. 

https://www.autisme-en-ligne.eu

17 h 00-18 h 00
Dr Djea SARAVANE 
Autisme et Cancer 

Le cancer chez les personnes autistes et surtout avec déficience intellectuelle associée reste un problématique en France. Très peu de connaissance, alors comment peut on prétendre de tenter des recommandations en matière de dépistage, de diagnostic et d'accompagnement? Une dernière étude a mis en évidence une mortalité prématurée due au cancer par rapport à la population générale, surtout chez les personnes autistes à déficience modérée et sévère. Il faut donc se poser la question de diagnostic le plus précoce et une meilleure chance de guérison, de développer la connaissance des cancers chez les aidants, et les singularités de la personne autiste chez les professionnels prenant en charge la pathologie cancéreuse et de développer des outils adaptés, autour de la santé et de l'expression de la douleur et de son évaluation.

18 h 00-19 h 00
Maitre Sophie JANOIS

Seront abordées les problématiques juridiques les plus souvent rencontrées par les personnes avec autisme, à savoir : "comment assurer le droit à l'éducation de son enfant" (AESH, PIAL, ESS, PPS etc.). Seront également évoqués les droits aux allocations et les décisions d'orientation émises par la MDPH ainsi que les modalités de recours pour les contester. Un temps de questions/réponses ouvertes est prévu pour les participants.