Amphi 1  
    23 octobre 2021

10 h - 11 h
Marie Maude GEOFFRAY.jpg

Marie-Maude GEOFFRAY

Réorganiser l’offre de soin des enfants et adolescents avec TSA et autres troubles du neurodéveloppement pour répondre à leurs besoins et ceux des familles » 

Marie Maude GEOFFRAY est médecin, psychiatre, docteur en santé publique et épidémiologie. Elle est responsable de l'unité d'intervention précoce modèle de Denver créé en 2012, et du centre d'évaluation et de diagnostic (CEDA) à Lyon. Marie-Maude GEOFFRAY est également responsable du service universitaire en neurodéveloppement, réhabilitéation, intervention spécialisée pour enfant sur le pôle PEA du centre hospitalier le Vinatier.  Ce service est créé à partir de la rénovation de l'offre du pôle PEA et la fermeture de ce qui était appelé l'hôpital de jour. 

11 h 15 - 12 h 15
Gaelle Régnault.png

Gaêle REGNAULT 

LearnEnjoy : le numérique et l’IA au service de l’école inclusive

Citoyenne très engagée en faveur de la scolarisation pour tous et l’accès à l’instruction des enfants et adolescents avec TSA, Gaele Regnault présentera avec les équipes de LearnEnjoy : 

- les applications PreSchool, School et MathPower, reconnues par l’Education nationale et déployées en UE, en ESMS, dans les associations,

 

- le lien à la recherche scientifique et les retours d’expérimentation avec des milliers de jeunes bénéficiaires,

 

- comment l'Intelligence Artificielle est mise au service de la définition de « profils », de la programmation de parcours personnalisés et de la mesure de la vitesse d’apprentissage de chaque enfant ou adolescent. Tout ce qui peut faciliter la vie du jeune avec TSA, de sa famille et des professionnels qui les accompagnent. Autant d’avancées majeures pour que Parler, Comprendre, Lire, Ecrire et Compter soit accessible au plus grand nombre, avec des usages numériques responsables.

Pause méridienne
14 h - 15 h 
Nursel.jpg

Nursel OZKAN GONZALEZ  BCBA

ONPAC

L’Organisation Nationale des Professions de l’Analyse du Comportement – ONPAC – est une association à but non lucratif dont un des objectifs est de promouvoir l’analyse du comportement en France. Cette mise en avant des principes et techniques de l’analyse du comportement, et en particulier de l’ABA (Applied Behavior Analysis), va de pair avec la nécessité de donner un cadre, des repères, tant aux professionnels qu’aux personnes recherchant un accompagnement par ces professionnels.

L’ONPAC va atteindre cet objectif par la création de niveaux de certification, attestant des connaissances et des compétences acquises par les professionnels revendiquant utiliser les principes de l’analyse du comportement.

Mais au-delà des connaissances et des compétences, les niveaux de certification de l’ONPAC imposeront à leurs détenteurs de respecter une charte d’éthique et de déontologie très précise. Celle-ci mettra au centre des interventions les individus, leur bien-être, leur qualité de vie, leur libre choix.

De cette façon, les professionnels certifiés par l’ONPAC seront les représentants des plus hauts standards internationaux pour l’intervention comportementale, aussi bien en termes de connaissances que de compétences mais aussi d’éthique et de déontologie.

Les premières équivalences avec les certifications internationales déjà existantes seront proposées à l’horizon 2022. Les premières sessions d’examen auront lieu en 2023.

15 h 15 - 16 h 15
Chams Ddine BELKHAYAT RIAU.jpg
Chams Ddine BELKHAYAT

Le management de demain : inclusif et performant !

L’intégration des profils atypiques et neuro-différents sont aujourd’hui une force pour un organisme. Pour le prouver, Chams-Ddine BELKHAYAT a crée la méthode « L’effet majeur inclusion » à partir de ses compétences de manager militaire et sa connaissance du handicap et de l’autisme. Il vous présentera une initiation à cette méthode qui sera prochainement enseignée dans le DU Référent emploi accompagné du l’UPEC en 2022.

16 h 15 - 16 h 30 
Anna TORRES
Anna TORRES Salon de l'autisme 2021 Lyon.jpg
La cigale autiste
17 h 00 - 19 h 00 
photo-manuel-moreaux.jpg
photo-simon-dejardin.jpg

MANUEL MOREAUX - SIMON DEJARDIN

ABA STRATEGIES

Sélection des objectifs d’apprentissages cibles : Une action efficace indépendante du diagnostic

 

Il est souvent question de pistes de travail avec une personne en situation d’autisme, qui sont dépendantes des diagnostics reçus.

Toutefois, dans une perspective comportementale, indépendamment des diagnostics présents ou à venir, les objectifs de travail tendent vers l’apprentissage de comportements d’autonomie (autonomie d’apprentissage, autonomie d’hygiène, autonomie alimentaire, autonomie sociale…), que par pragmatisme nous nommerons des Cibles +.

Les Cibles + sont donc des comportements en déficit qui, s’ils sont appris, permettent de tendre vers l’autonomie. Mais parfois l’acquisition des Cibles + est ralentie où empêchée par la présence de troubles du comportement, qui sont des comportements en excès, qu’avec le même pragmatisme nous nommerons Cibles -.

Nous présenterons donc cet angle de vue comportemental de la sélection des objectifs de travail et la façon de les intégrer au sein de protocoles d’action. Ces protocoles sont le Plan d’Accompagnement Individualisé (PAI, qui synthétise l’ensemble des Cibles +), et le Plan d’Intervention Comportementale (PIC, qui présente les stratégies de gestion des Cibles -).